Preloader
La vente d'alcool est interdite aux mineurs, par conséquent, vous devez avoir plus de 18 ans pour continuer la navigation sur ce site. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Le prix des vins

Ouille… Sujet Sensible

Bon, promis je vais essayer de faire simple !

-

Tout commence avec le vigneron. Et oui, si tu pensais que les bouteilles pendaient des arbres tu t’es trompé ! Donc le vigneron possède généralement un domaine sur lequel il fait pousser une ou plusieurs variété(s) de raisins. Ce domaine varie en taille bien entendu, il peut aller de 1 ou 2 hectares à plus de 30… Les vignes possèdent toutes des caractéristiques différentes, ainsi il existe des variétés de raisins infinies. Les sols, l’ensoleillement, l’orientation, l’irrigation, la coupe… tant de paramètres qui définiront la vie du raisin. Une fois le raisin arrivé à maturité, il est récolté soigneusement puis réduit en un jus qui deviendra plus tard le vin qu’on trouve en bouteille… mais pas trop vite, on brûle plein d’étapes là !

-

Dans les grandes lignes, le procédé est très similaire mais en réalité, chaque vigneron à sa méthode et c’est ça qui fait la richesse des vins. Certains vins ont besoin de vieillir pour révéler leurs caractères, d’autres non. Encore une fois c’est pareil ! Pleins de méthodes différentes. Là où certains vins vieilliront en bouteilles, d’autres vieilliront en fûts. Mais attention, si certains vins s’améliorent avec le temps, d’autres auront tendance à se dégrader. Le vigneron doit alors prêter une attention particulière à ses vins pour savoir tirer le meilleur de sa production.

-

Donc déjà, on se retrouve avec des facteurs déterminants qui sont : la taille du domaine, les conditions géographiques, les conditions météorologiques, la récolte, le vieillissement… et c’est tout ?

-

Non ! pas si vite ! Quand on parle de vins, et notamment de grands vins, certains noms nous viennent à l’esprit ; le St Émilion, le chateau Pétrus, le Romanée Conti, et j’en passe… Vous l’aurez deviné, la notoriété entre en jeux.

-

Et croyez le ou non, la notoriété va définir en très grande partie le prix du vin. Pour vous faire un exemple très simple et concret, on va s’appuyer sur le cas du domaine de la Romanée Conti.

-

Le domaine fait environ 25,5 hectares (h) mais la parcelle de laquelle sort le vin le plus prestigieux ne fait que 1,8ha, ce qui est très peu. Très peu car sur cette superficie la quantité de vignes pouvant produire du raisin est bien inférieure. Chaque année, 6000 bouteilles sortent du domaine, un chiffre ridicule. L’âge moyen des vignes sur la parcelle (le clos) est de 52 ans, ce qui, on va pas se mentir, est pas mal du tout !

-

Mais jusque là rien d’exceptionnel… 

-

C’était sans compter sur son histoire ! Parce que le Domaine de la Romanée Conti (DRC) c’est en premier lieu une histoire incroyable ! On est alors en 1241, à cette époque la parcelle porte le nom de « Cros-des-Cloux » et est acquise par Claude Cousin. Ses descendants la rebaptiseront Romanée plus tard. À l’époque le vin y étant produit est déjà très prisé, un certain Louis François de Bourbon, prince de Conti, rachète le domaine pour un prix faramineux. 

-

Fantastique n’est-ce pas ? Héhé le meilleur est encore à venir ! 

-

Guy Crescent Fagon ça vous dit quelque chose ? Non ? Il était le médecin de Louis XIV et prodiguait au monarque ce vin de la Romanée aux inexprimables notes de roses fanées et au raffinement sans égal afin de soigner ses maux de ventre.

-

Alors vous l’imaginer, un vin dont l’histoire est déjà incroyable, produit en quantité très limitée, forcément son prix s’envole !

-

Et les vous vous dites sûrement “Mais waoouw, cool ta vie, dis nous combien ça coûte !”, minute papillon, j’y arrive ! 

La cuvée la plus prisée porte le nom de “Côte de Nuits” et récemment, l’une de ces bouteilles a été achetée pour la modique somme de 15 240€, rien que ça !

-

Je sais, je sais, vous allez me dire “j’ai pas l’argent je fais comment”, ce à quoi je vous réponds “Don’t worry*, j’ai tout ce qu’il vous faut, on va trouver un terrain d’entente !”. J’allais pas vous laisser vous dessécher quand même !

-
*Don’t worry = ne t’inquiètes pas
-

Parce que le bon vin ça peut coûter le prix d’un appartement mais ça peut aussi avoir le même prix qu’un paquet de clopes !

-

Du coup j’ai fait en sorte de te dénicher des vins au top mais en laissant le prix du Romanée derrière moi. En gros vous pouvez vous offrir un vin de qualité à un prix qui ne dépasse pas les 30€ la bouteille. C’est pas beau ça ? Et si vraiment vous avez envie d’une belle bouteille, pas de soucis, j’ai ça en stock aussi ! Vous en avez de la chance !

-

Allez VIN, ON EST BIEN!

-

Maintenant on fait quoi ?

-

On va à la boutique ?

-

Aller !

J’ai pas été assez clair ? Je le savais…

-

Puis-je améliorer la page ?

-

Bien sûr !

Fermer

Vin, on est bien !

Du bon vin, pour tous les goûts !

Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le panier.